La Chapelle Rouge
La Chapelle Rouge 
La  porte ouest 
Le mur sud 
Le vestibule 
Le sanctuaire 
La porte est 
Le mur nord 
Bibliographie 

  [Retour vers la XVIIIème dynastie et Hatchepsout]

La Chapelle rouge fut construite pendant la co-régence de Hatchepsout -Thoutmosis III. Elle occupait dans le temple d'Amon à Karnak la place qu'occupe actuellement la chapelle de Philippe Arrhidée. Elle était utilisée comme reposoir de la barque d'Amon entre deux fêtes, les plus importantes étant la fête d'Opet et la fête de la Vallée.  Elle fonctionna probablement  entre l'an 16 du comput de Thoutmosis III à l'an 30, date de la construction de la nouvelle chapelle en granite de Thoutmosis III.  A cette dernière date, elle fut démontée et ses blocs entassés proprement.  
A la proscription d'Hatchepsout, vers l'an 30, les blocs visibles furent martelés, mais les autres restèrent intacts. Une large partie de ses blocs furent utilisés par Amenhotep III  pour les fondations du IIIème pylône où les premiers furent découverts par G. Legrain vers 1900. Puis surtout H. Chevrier achevât l'extraction des blocs, dont une première étude fut publié sous le nom de Lacau et Chevrier en 1977.  L'équipe du Centre Franco-Égyptien d' Étude des temples de Karnak (CFEEETK) entreprit ensuite le classement des blocs et le remontage par anastylose dans le cadre du Musée en plein air du Temple de Karnak.  Ce travail remarquable permet aujourd'hui d'observer la Chapelle Rouge comme elle était (ou presque) du temps d'Hatchepsout.

Vue générale de la Chapelle Rouge

La construction fit appel à deux types de pierres : la diorite, noire, de type plutonique et le quartzite, roche sédimentaire constituée de cristaux de quartz soudés, dont la couleur varie. La diorite constitue les assises 0 et 1, ainsi que le jambages des portes. Les blocs sont de deux sortes : parpaings, c'est-à-dire éléments traversant l'épaisseur de la maçonnerie qui constituent les assises paires et les carreaux, dont la plus grande dimension est en parement, seul visible.
La chapelle se compose de 2 pièces : un vestibule et un sanctuaire où reposait la barque d'Amon. Le côté sud a une longueur de 17,3 mètres. La largeur de la chapelle est de 4 mètres. Le décor de l'assise 1, en diorite, est indépendant du décor des  façades et des longs côtés : il consiste en un long défilé de dieux Nil et de femmes , à genoux, représentant les provinces d'Égypte et des lieux géographiques.

Je remercie chaleureusement Valérie Turmel, Cau Brualla
et tout particulièrement Raymond Monfort pour les photos de la Chapelle Rouge qu'ils  m'ont fournies.  
Je remercie beaucoup mon épouse Monique qui a photographié une grande partie des scènes lors de notre voyage de Mars 2012.
Chaque photo utilisée est marquée du  nom ou des initiales de l'auteur. Les photos sans nom ou initiales sont de mon épouse ou de moi.

 

[Retour vers Karnak][Retour vers la page d'accueil du site]

Références : La Chapelle Rouge Vol. I et Vol. II (CFEETK), Ed. Recherches sur les Civilisations, 2008

Copyright (c) robert rothenflug